Mal des transports

Vous vous sentez mal en voiture, malade en avion, brassé(e) en bateau, et appréhendez les longs trajets ? Vous aimeriez trouver des solutions douces et pratiques pour éviter les nausées des enfants en voyage ? Voici quelques astuces naturelles pour apaiser le mal des transports.

Plusieurs plantes et remèdes naturels sont réputés pour apaiser les nausées liées aux transports. Ils sont utilisables sous des formes variées, à choisir en fonction des goûts et des besoins.

  • L’oeil et l’oreille

Le mal des transports est lié à la dysharmonie entre la vue et la perception de l’oreille interne, qui règle notre équilibre. En effet, dans les transports, les yeux peuvent dire « tout est stable » alors que l’oreille interne sent qu’il y a un mouvement. C’est la raison pour laquelle on préconise de s’assoir à l’avant de la voiture pour regarder la route, ou encore de regarder le paysage extérieur, pour se sentir mieux. Sur la mer, il est souvent difficile de « voir » le mouvement crée par les vagues.

Pour apaiser les nausées et vomissements liés à ce désaccord momentané entre les perceptions de l’oeil et celles de l’oreille interne, voici quelques suggestions de remèdes naturels, qui conviennent en général aux petits et aux grands.

  • Le citron – Citrus limon

Bien évidemment, votre citron est de qualité bio (évitons autant que possible les pesticides) !

Le citron aide le système digestif a bien fonctionner.

On peut l’utiliser de différentes manières :

– un jus de citron à diluer dans de l’eau, à préparer avant le départ et à garder dans une gourde par exemple. On le boit ensuite pendant le trajet.

– une tranche de citron, à sucer.

– une goutte d’huile essentielle (d’essence pour utiliser la terminologie exacte) de citron sur une cuillère de miel (l’acidulé délicieux du citron sur la douceur du miel) ou sur une pastille neutre, voire sur un peu d’huile d’olive.

  • La mentheMentha piperita (menthe poivrée) Mentha spicata (menthe verte)

La menthe est une grande classique pour cette indication.

– les bonbons à la menthe sont souvent une aide efficace lors d’un voyage, et sont faciles à trouver.

– comme pour le citron, on peut à l’avance préparer une tisane de menthe, à boire regulierement pendant le trajet. L’ajout de quelques feuilles de mélisse renforcera son effet.

– proche de la tisane de menthe, l’hydrolat (ou eau florale) de menthe peut s’utiliser dilué dans de l’eau, voire pur, pour les amateurs de sensations fortes !

– l’huile essentielle de menthe, poivrée pour les adultes, verte pour les enfants, peut s’utiliser comme l’essence de citron : une goutte sur du miel ou sur une pastille. On peut également sentir l’huile essentielle.

  • La mandarineCitrus reticulata

– comme  l’essence de citron, l’essence de mandarine a un effet tonique sur le système digestif. Elle plaira particulièrement aux enfants. On peut prendre une goutte sur du miel ou sur une pastille, ou encore diffuser l’essence de mandarine pendant le voyage. Pour cela, il est possible d’utiliser un diffuseur de voiture, un diffuseur de poche, ou tout simplement de mettre quelques gouttes sur un mouchoir à respirer, ou encore de mettre quelques gouttes sur une pomme de pin, qui sera un diffuseur économique et naturel.

La mandarine est également une bonne calmante. Elle favorise la relaxation et clame les angoisses…une vraie aide pendant les voyages !!!

  • Le gingembre Zingiber officinalis

Le gingembre tient une place de choix dans la prévention et le traitement des nausées et vomissements, notamment de ceux associées au mal des transports.

On le connaît et on l’utilise assez peu….et pourtant il mérite un essai, puisque son efficacité sur les nausées n’est plus à prouver (son action moléculaire passe notamment par des récepteurs D2 et 5HT3, sur lesquels certains médicaments contre les nausées agissent). Quelques pays l’utilisent pour réduire les nausées de la chimiothérapie.

– on peut prendre un morceau de gingembre a mâcher

– le gingembre confit peut être utilisé, mais il a l’inconvenient d’être bien sucré (comme le bonbon à la menthe).

– il est possible de faire une décoction de gingembre (pas de tisane pour la racine du gingembre) : mettre environ 3 cuillères à soupe de gingembre frais râpé dans 500 ml d’eau. Portez à ébullition et laisser infuser. A boire avant et/ou pendant le trajet, éventuellement additionnée d’un peu de citron. L’effet est renforcé par le citron et le goût est encore meilleur !

– l’huile essentielle de gingembre peut être soit respirée de manière régulière, soit appliquée en massage sur les poignets ou sur la zone du plexus solaire, ou encore absorbée sur du miel (1 goutte).

  • Un remède homéopathique

Le Dr A. Tournier, de l‘Institut de Recherche sur l’Homéopathie, recommande le remède Cocculus : une granule en 9 CH sous la langue, au plus toutes les 30 minutes, avant le départ et pendant le trajet.

Ce remède a aussi été étudié pour ses effets apaisants sur les nausées liées aux chimiothérapies.

Transports

Faites nous part de vos astuces pour voyager en pleine forme !

 

Et pour les vacances, pensez à préparer votre trousse d’urgence naturelle en téléchargeant notre livret !

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.