Nettoyage et alimentation

Il est parfois bon de nettoyer sa maison, de vider les affaires qui nous encombrent, de faire du rangement, d’enlever la poussière, d’ouvrir les fenêtres. Notre corps est la maison de notre âme. Il importe donc d’en prendre soin comme d’une maison, et de le nettoyer régulièrement pour l’aider à bien fonctionner et à être un bon véhicule pour tout ce que nous avons à vivre.

L’objectif principal du « nettoyage de printemps » du corps est d’alléger notre organisme, de faciliter son fonctionnement, et de retrouver énergie et bien–être. Les autres effets d’un tel nettoyage peuvent être un bien-être émotionnel, car nettoyer son corps aide à alléger les émotions, et un sentiment de vitalité retrouvé qui se manifeste par de la joie de vivre.

  • Programme « auto-nettoyage »

Notre corps, tels certains appareils sophistiqués, est programmé pour se débarrasser des déchets du métabolisme et autres toxines. C’est le programme « auto-nettoyage ». Celui-ci fonctionne généralement bien, mais il peut arriver à saturation et être débordé.

En effet, selon la qualité et la quantité de notre nourriture, la qualité de ce que l’on boit, notre mode de vie, les moments stress que nous pouvons vivre, la capacité d’auto-nettoyage du corps peut être dépassée.

Les toxines se stockent alors dans le corps, souvent dans les graisses, le métabolisme fonctionne plus lentement, et les symptômes de cette accumulation se manifestent : du manque de vitalité aux maladies métaboliques ou aux maladies dégénératives.

  • Alimentation et élimination.

Il y a 1001 manières d’aider l’organisme à se nettoyer pour mieux fonctionner.

Le nettoyage de l’organisme passe en premier lieu par la sélection rigoureuse de ce qui le nourrit : l’alimentation est le rouage incontournable du nettoyage !

Les organes qui permettent d’éliminer les toxines sont appelés les émonctoires. C’est notamment en stimulant ces émonctoires que l’on nettoie l’organisme. Les voies respiratoire, cutanée, hépatique, intestinale, rénale, sont les chemins d’élimination des déchets. Les stimuler aide à « vider nos poubelles ».

Certains aliments et certaines boissons permettent de stimuler les émonctoires. Alimentation et élimination vont de pair !

  • Alimentation hypotoxique – repos digestif

Certains aliments et certaines boissons aident l’organisme dans son travail de nettoyage ; ce sont des dépuratifs. On parle également d’alimentation hypotoxique.

– Il s’agit dans un premier temps d’éliminer les substances difficiles à digérer : laitages, pains et pâtisseries, féculents, céréales, charcuteries, viande, gourmandises sucrées (chocolat) mais aussi café, alcool, soda, thé.

– Pendant quelques jours (2 à 3 jours), le choix des aliments se porte sur les légumes et les fruits, de préférence crus, ou légèrement cuits. Cette phase de détoxication permet à l’organisme d’éliminer les déchets. Les légumes et les fruits agissent à différents niveaux : en apportant de bons nutriments, de l’énergie vitale, mais aussi en favorisant le travail des émonctoires tels que le foie, et surtout les intestins (les fibres des légumes et des fruits aident l’élimination). En ne s’alimentant que de légumes et de fruits, certaines personnes peuvent ressentir les mêmes signes que pendant un jeûne : maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, émotions sens dessus-dessous….ces symptômes sont liés à la « mise en circulation » des toxines. Comme pendant un jeûne, il est important d’avoir une activité physique, douce mais régulière : marche, course à pied sur un rythme lent, yoga, natation…

Selon ses goûts, et selon la saison, déguster :

Légumes : carotte, choux, poireau, asperge, endive, betterave rouge, céleri, laitue et autres mâches, cresson, fenouil, épinard, concombre, navet, radis, etc…

Plantes et feuilles sauvages : pissenlit, ortie, plantain, ail des ours …

Fruits : pomme, poire, cassis, tomate, cerise, pamplemousse, raisin, mûre, melon, framboise, fraise, pastèque, ananas…

Tous ces fruits et ces légumes peuvent être consommés crus, coupés, rapés, mixés, légèrement cuits, ou en jus.

Le citron en jus est une excellente aide pour le travail d’élimination, permettant à la foie de « basifier l’organisme » (trop de toxines « acidifient »), de purifier le sang et d’apporter des vitamines. Les effets du citron sont aussi nombreux que diversifiés. L’idéal est de boire un jus de citron chaud (non sucré !) le matin au réveil, et de boire du jus de citron au long de la journée.

– Après deux à trois jours de consommation exclusive de légumes et de fruits, il est possible de reprendre doucement la consommation d’amandes, noisettes, graines, puis riz, légumineuses, fromages de brebis ou de chèvre….

Cette alimentation hypotoxique est parfaitement adapté aux quelques jours qui précèdent, et qui suivent un jeûne.

By: Lindsey Turner
Lindsey Turner
  • Etes-vous prêt(e) ?

Etes-vous prêt(e) à faire l’expérience de l' »alimentation qui nettoie » pendant quelques jours ?

Pour certaines personnes, il est plus facile de manger en quantité des légumes, des plantes sauvages, des fruits, plutôt que je jeûner. Pour d’autres, c’est l’inverse : la privation totale d’alimentation est plus facile à vivre qu’une sélection des aliments. La consommation unique de végétaux (bio, bien sûr) pendant 2 ou 3 jours, voire même pendant une seule journée, est à mon avis plus douce qu’un jeûne. Elle est aussi plus facile à réaliser en conservant une activité normale.On garde le plaisir du goût des bonnes choses, d’un peu de sucre, de saveurs…

Pendant ce temps de nettoyage, pensez bien à vous hydrater, à boire de la bonne eau, des tisanes, des jus de fruits…

Si l’on ne souhaite pas manger uniquement des légumes et des fruits pendant 2 ou 3 jours, il est aussi possible de profiter de leurs bienfaits en augmentant leurs parts dans notre alimentation et en diminuant la part des aliments difficiles à digérer. C’est une excellente alternative ! A vous de trouver ce qui vous convient pour vous sentir bien !
Pour en savoir plus sur les bienfaits des légumes et des fruits :

Présentation de l’éditeur : Il est des maladies qui ne se soignent que par l’alimentation. La façon de se nourrir est primordiale. L’auteur assimile les légumes, fruits et céréales aux plantes médicinales, tant ils sont souverains dans certains traitements. Plus de 130 aliments sont étudiés pour que vos menus deviennent des ordonnances !

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

One thought on “Nettoyage et alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.