Tarte aux orties

L’ortie n’est pas la plante qui donne le plus envie de la cuisiner. Ni même de la cueillir. Et pourtant, l’ortie a une valeur nutritive incontestable, en plus de sa valeur médicinale. Et si l’on découvrait les vertus gustatives de l’ortie ?

L’ortie est un trésor pour la santé. Elle est aussi un excellent légume. Si vous n’avez pas peur d’aller cueillir cette belle plante piquante, vous profiterez en cuisine d’une formidable tonique !

L’ortie est bénéfique en toutes saisons. Pour la cueillette, il est préférable de cueillir les jeunes pousses, au niveau des sommités, avant la floraison. Les gants sont bien sûr à conseiller pour éviter les piqures (urtication).

  • L’ortie, un trésor nutritif

L’ortie contient de nombreuses vitamines et minéraux : vitamines C, vitamine K, calcium, fer, potassium, carotène, chlorophylle. Elle est particulièrement riche en protéines, très équilibrées au niveau de leurs compositions en acides aminés. Elle est un tonique multi-usage.

Thierry Thevenin, dans LES PLANTES SAUVAGES, CONNAITRE, CUEILLIR ET UTILISER, résume : « Tonique, reminéralisante, anti-hémorragique, anti-diabétique, astringente, bactériostatique. Elle nettoie le foie, les reins, la vésicule biliaire. Elle fait une belle peau, aide à l’élimination de l’acide urique et de l’embonpoint, soulage les rhumatisants, active la circulation sanguine».

« Si nous ne devions garder qu’une seule plante, ce serait sans hésiter l’ortie ».

orties panier

L’ortie perd son piquant lors du séchage et lors de la cuisson (même très brève).

Cuites, les feuilles sont un délice en soupe, avec d’autres légumes (c’est la célèbre « soupe à l’ortie », aux infinies recettes).

On peut dans toutes recettes remplacer les épinards par des orties.

Il est également possible d’en faire un pistou, en hachant les feuilles crues (qui perdent alors leurs propriétés urticantes), et en les mélangeant avec du sel et de l’huile d’olive.

L’ortie est également délicieuse en tarte.

N’oubliez pas de conserver l’eau de cuisson des orties pour en faire une tisane tonique, reminéralisante et drainante…une tisane magique !

En voici une recette, à décliner selon votre créativité.

  • Tarte aux orties

Ingrédients :

– Feuilles d’ortie fraîchement cueillies Tarte orties

– Pâte à tarte (de préférence faite maison)

– 200 ml de crème de riz ou d’avoine

– 3 œufs

– Cumin, sel, poivre

– Fromage

  • Cueillir des jeunes feuilles d’ortie, les laver, puis les ébouillanter.
  • Couper finement, ou hacher les feuilles cuitesHalf tarte orties
  • Etaler la pâte dans un plat et déposer les feuilles d’ortie
  • Mélanger 3 œufs avec de la crème de riz ou d’avoine, du cumin, du sel et du poivre
  • Verser la préparation sur les orties
  • Recouvrir de fromage rapé ou coupé en fines lamelles.
  • Mettre au four pendant environ 30 min à 180°C.

 

La tarte aux orties et au fromage de chèvre est également délicieuse. Sans garniture, il suffit de déposer sur les orties des fromages de chèvre coupés en 2, et de mettre au four.

 

Bonne cuisine !

 

Quelques ouvrages pour doper votre créativité ! 

Vous pouvez commander ces ouvrages en cliquant sur la photo d’un livre (lien Amazon affilié)

ou à la librairie Artsbooks, à la Mure (38350) en écrivant à artsbooks38@orange.fr, avec la référence de l’ouvrage, de la part de l’Herberie. Christelle vous enverra votre commande dès réception du règlement. 

Présentation de l’éditeur : Reconnaissables entre mille, présentes partout, en abondance et la plus grande partie de l’année, l’ortie et le pissenlit sont les plantes idéales pour s’essayer à une cuisine sauvage, locale et économique.
Découvrez une ortie étonnamment veloutée, un pissenlit à l’amertume apprivoisée, à travers une vingtaine de recettes classiques ou inattendues : le pissenlit y devient pistou, s’accommode en poêlée, en tatin ou en sirop. L’ortie, elle, se décline confite en tartelettes pour l’apéro, en cake ou encore en lasagnes succulentes…
De quoi bousculer les idées reçues sur ces deux sauvageonnes et mettre du piquant dans vos menus quotidiens !

Présentation de l’éditeur : Une plante et ses 50 recettes pour une santé au naturel !
Pour vous, l’ortie n’est sûrement qu’une détestable mauvaise herbe. En fait, elle s’avère dépurative, très riche en protéines et fertile… d’où le purin d’ortie.
Découvrez 50 remèdes et recettes à base d’ortie : shampoing à l’ortie, savon à l’ortie, soupe d’ortie, lasagnes aux orties, sorbet ortie-huile d’olive, infusion d’ortie…

Présentation de l’éditeur : L’ouvrage est divisé en 2 grandes parties.La première partie replace la plante dans son milieu naturel, la valorise et meten garde contre sa fragilité. L’auteur dispense conseils et recommandations d’ordregénéral pour sa cueillette, sa conservation (séchage, stockage, conservation dansl’huile, le vinaigre ou l’alcool) et son utilisation (usages alimentaires, médicinaux,artisanaux et domestiques).La seconde partie présente et décrit 100 plantes, en commençant par celles quise trouvent dans nos jardins ou devant nos maisons, suivent celles qui se développentautour des haies et dans les champs, puis celles qui croissent au bord de l’eau(étangs, mares, rivières, prairies inondables et marécages), et enfin celles qui poussentdans la forêt.Pour chaque plante, l’auteur donne des conseils pour la reconnaître, éviter dela confondre, la cueillir et l’utiliser. Des dessins et des photos accompagnent et illustrent le propos.

 

 

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.