Faites vous-même ! / L'alimentation médecine / Se soigner avec les plantes

Tisane d’hibiscus

Si une simple plante était aussi efficace que des médicaments allopathiques pour soigner une des maladies causant le plus de mortalité, cela se saurait…. non ? 

La tisane d’hibiscus est utilisée dans de si nombreux pays, comment pourrait-elle être une aide importante pour apaiser l’hypertension et d’autres pathologies ?

La belle hibiscus est traditionnellement utilisée aussi bien dans l’alimentation qu’en médecine.

  • Les utilisations traditionnelles

Les fleurs d’hibiscus – Hibiscus sabdariffa  – sont appréciées tout autour du monde, séchées ou fraîches, ou encore en bouton. En Egypte, Chine, Inde, Malaisie, Chine, Thaïlande, Mexique, bien sûr puis en Afrique ou encore en Amérique du Sud. On les consomme dans l’alimentation, et surtout pour préparer des boissons, telles que des vins et des boissons fermentées. L’infusion de calice d’hibiscus est très connue. C’est le bissap en L’Afrique de l’Ouest, le karkadé en Egypte, et chaque culture qui la consomme lui offre un joli nom. Elle a un goût acidulée, voire acide, et une couleur rouge facile à identifier. 

Les feuilles de l’hibiscus sont également consommées, crues ou cuites, et ses graines, grillées, permettent de préparer un substitut de café. 

Cette plante est utilisée dans des traditions médicales variées pour des indications tout aussi diverses : antalgique, diurétique, contre la fièvre, pour les maladies nerveuses, les maladies cardiovasculaires, les problèmes hépatiques, pour l’hypertension, etc.

  • Qu’en dit la science ? 

De très nombreuses études viennent confirmer et préciser les emplois de l’hibiscus en médecine traditionnelle. La littérature scientifique fait état de propriétés vis à vis du diabète, de l’obésité, des déséquilibres lipidiques, mais aussi de modulateur du système immunitaire, de protecteur du foie, de diurétique, d’anti-anémique, d’anti-parasitaire, anti-microbien, de propriétés anti-oxydantes, d’effets sur des cellules cancéreuses et bien sûr de régulateur de la pression artérielle. 

Les effets thérapeutiques sont attribués aux anthocyanes (qui donnent son intense couleur rouge à la fleur), aux flavonoïdes, acides phénoliques et autres acides organiques et polysaccharides. C’est l’ensemble harmonieux de ces composants qui confèrent ses propriétés à la plante. 

  • Hibiscus et hypertension 

La tisane d’hibiscus est LA tisane de l’hypertension. Ses effets sur la pression artérielle sont liés notamment à ses propriétés diurétiques, vasodilatatrices (en inhibant les canaux calciques, pour les connaisseurs), inhibitrices de l’enzyme de conversion ou encore anti-oxydantes. Car l’hibiscus contient un grande concentration de phytonutriments antioxydants, facilement absorbés par notre organisme. 

Parmi toutes les études sur les effets de l’hibiscus sur la santé, ce sont celles sur les effets de l’hibiscus sur l’hypertension qui donnent, à ce jour, les résultats les plus évidents.

Des études cliniques ont été menées (en double-aveugle, donc ni le patient ni le médecin ne sait qui prend une tisane d’hibiscus et qui prend un placebo) pendant 4 semaines, en prenant trois tasses de tisane par jour, et ont permis d’observer une diminution de la pression artérielle systolique et de la pression artérielle diastolique. Un effet préventif sur les complications de l’hypertension est aussi noté. 

Des études ont comparé l’efficacité de la tisane d’hibiscus avec celle du Captopril (un anti-hypertenseur inhibiteur de l’enzyme de conversion), et ont observé des effets identiques (3 tasses d’infusion d’hibiscus par jour, contre deux comprimés de Captopril à faible dosage). Et sans effets secondaires pour la tisane d’hibiscus (aux doses habituelles, sans abus), 

Bien évidemment, la tisane d’hibiscus est une aide très précieuse pour abaisser la pression artérielle, mais elle doit être accompagnée d’autres bonnes habitudes. Tout comme devraient l’être les médicaments allopathiques prescrits pour réduire la pression artérielle. 

Il existe des solutions efficaces pour abaisser la pression artérielle, en plus de boire de la tisane d’hibiscus avec régularité. 

Si vous souffrez d’hypertension et que vous êtes intéressé(e) par les solutions naturelles, Judith Rémy et moi vous proposons une «compilation »(non exhaustive) de solutions dans une formation en ligne de 6 semaines. 

  • 6 semaines pour relâcher la pression

Accompagné(e) par une cardiologue-réanimatrice (Judith) et une pharmacienne-biologiste (Anne-Lise), vous allez doucement mais sûrement comprendre ce qu’est la pression artérielle, acquérir de nouvelles connaissances en matière d’alimentation, de plantes médicinales (tisane d’hibiscus ?) ou encore d’huiles essentielles, mais aussi découvrir des pratiques reconnues pour leur effets sur l’hypertension, telles que la cohérence cardiaque, le yoga, la méditation (guidée), ou encore l’harmonisation des émotions. 

Ce programme de 6 semaines vous ouvre de nouvelles perspectives, notamment celles d’être actrice/acteur de votre santé, de ne plus vous sentir impuissant(e) vis à vis de l’hypertension, de réduire vos besoins en anti-hypertenseurs allopathiques….et de vous apaiser intérieurement. 

Il nécessite que vous vous investissiez dans votre santé. Que vous consacriez du temps chaque jour à changer quelques habitudes, à en adopter de nouvelles, et à pratiquer les séances proposées. Concernant l’investissement financier, puisqu’il nous tient à coeur que vous vous soigniez maintenant, sans attendre les complications de l’hypertension, nous vous proposons un tarif spécial (-50%) jusqu’au 30 septembre.

Programme de 6 semaines “Relâchez la pression”, c’est ici.

L’hypertension est un vrai souci de santé publique. Il nous tient à coeur de partager les solutions que nous connaissons et que nous avons expérimenté avec succès. C’est pourquoi nous avons créé ce programme avec amour. Nous sommes impatientes de vous accompagner vers votre pleine santé !

 

Partager

Auteur

herberie@yahoo.fr
Herboriste. Dr Biologie et Pharmacie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *