Une petite tisane ?

La petite tisane peut nous faire penser à celles de nos grand-mères. On lui préfère souvent un café ou un thé. Et pourtant, si la tisane est le premier remède à préparer en cas de refroidissement ou de fatigue hépatique, elle a aussi une place de choix dans la variété des boissons chaudes, notamment parce qu’elle se renouvelle sans cesse, qu’elle est souvent belle à regarder et bonne à boire, et parce qu’elle nous permet d’être en pleine forme !

Petit voyage autour de la tisane…

  • Qu’est-ce qu’une tisane ?

La tisane est une boisson, chaude ou froide, que l’on obtient par infusion ou décoction de plantes (voire par macération), donc par le contact de l’eau avec la plante.

L’eau est le solvant, donc ce qui va aide à extraire les propriétés de la plante, pour nous les transmettre. La tisane véhicule alors le message de la plante.

Pour une tisane préparée par infusion, on verse de l’eau chaude (mais pas bouillante) sur les parties de plante fraîches ou sèches que nous souhaitons boire.

Pour une macération, on laisse la plante en contact avec de l’eau froide pendant plusieurs heures.

Enfin, pour une décoction, on met la plante dans l’eau et on les porte à ébullition avant de les boire.

L’infusion convient bien aux fleurs et feuilles, la macération convient particulièrement à des feuilles fragiles, et la décoction se réaliser pour extraire au mieux les principes actifs de racines ou de tige.

On peut ensuite filtrer la tisane avant de la boire.

eau chaude

  • La plante dans sa globalité

La tisane est un soin à part entière, qui transmet l’information de la plante dans sa globalité. Contrairement à des substances actives isolées de la plantes, la plante dans sa globalité est plus efficace, même si moins concentrée.

La tisane permet de transmettre les vitamines, les minéraux, les principes actifs hydrosolubles de la plante, et permet surtout de transmettre son message, se rapprochant ainsi du génie de la plante dont parle les homéopathes, et du message de la plante tel qu’on le conçoit avec les élixirs floraux.

Fleurs tisane

La tisane permet d’assimiler au mieux les principes actifs de la plante, elle est aussi nourrissante, favorise l’hydratation, et permet aussi, notamment quand on prend des tisanes en cures ou de manière très régulière, un nettoyage et une purification de l’organisme.

 

  • Faire sa tisane

– Pour faire sa tisane, il est important tout d’abord de choisir des plantes appropriées à votre goût ou à vos besoins de santé. Toutes les plantes ne sont pas bonnes à boire en tisane.

– Utiliser des plantes de qualité est une nécessité !

Si vous avez un jardin, vous pourrez facilement cueillir la menthe, le thym, le romarin, la mauve, la lavande, la mélisse, le plantain, l’ortie, la rose pour élaborer votre tisane…

L’idéal étant de faire un mélange de plantes qui agiront alors en synergie.

Il est aussi possible d’acheter des plantes sèches directement à un producteur local, ou de trouver votre tisane en herboristerie ou en magasin bio.

Mes préférences vont aux producteurs locaux, aux cueilleurs-producteurs du syndicat des Simples, ou encore aux producteurs travaillant en biodynamie (tels que altair-plantes).

– Verser les plantes dans de l’eau à environ 80°C, ou verser l’eau sur les plantes. Pour certaines plantes telles que la mauve, il est préférable de faire une décoction à froid (pendant la nuit) et de faire doucement réchauffer la tisane le lendemain.

Quand on fait son propre mélange de plantes, on met d’abord les parties les moins fragiles telles que les racines, avant d’incorporer des parties de plantes plus sensibles à la chaleur (feuilles et fleurs).

Le temps d’infusion idéal est d’environ 10 minutes ; cependant, ce temps doit être adapté à chaque plante (certaines deviennent excitantes après un temps d’infusion trop long).

Les tisanières sont très pratiques pour préparer de grandes tisanes à partager, ou à boire au cours de la journée.

 

 

 

 

 

Votre théière préférée ne prépare pas seulement du bon thé ! Faites lui déguster une tisane de temps à autre

La théière préférée

La tisane du matin peut se prendre avant toute autre collation : elle hydrate l’organisme, le nourrit de vitamines et de minéraux, et apporte toutes les vertus des plantes.

La tisane du soir, qui peut aider à passer une bonne nuit, se prend en fin de journée.

La tisane digestive peut se prendre avant le repas, ou après.

La tisane dépurative se prend par cures, notamment aux changements de saison.

La tisane de saison,(tisane d’automne) à chaque saison ses créations.

La tisane « refroidissement » se prend très rapidement, dès que l’on commence à se sentir « patraque ». Etc….

La tisane peut remplacer un café, un thé, et permet de multiples variations !

Bonne dégustation !!!!! Dégustation

 

 

 

Pour en savoir plus sur les tisanes, et trouver de l’inspiration pour les préparer, voici quelques ouvrages ressources :

 

 





INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

One thought on “Une petite tisane ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.