Huiles essentielles et moustiques

Quelles huiles essentielles utiliser pour éloigner les moustiques, éviter les piqûres, et se sentir relativement protégé lors des soirées d’été ?

 

Si vous n’avez pas – ou plus – envie d’utiliser des répulsifs de synthèse, vous pouvez utiliser des huiles essentielles, qui sauront éloigner les moustiques grâce à leur parfum, sans effet toxique.

Voici quelques huiles essentielles réputées pour leur effet sur les moustiques : un classique de l’herboristerie.

Molluscum et huiles essentielles

L’apparition sur la peau de petits points blancs ou couleur peau, notamment chez les enfants, peut laisser perplexe. Aucune fièvre n’accompagne ces boutons, donc pas de maladie infantile évidente, pas de lien avec quelque chose qui a été appliqué ou mis en contact avec la peau….les signes d’une infection à Molluscum contagiosum peuvent laisser celles et ceux qui ne connaissent pas ce virus quelque peu dubitatifs.

Voici quelques pistes pour soigner efficacement cette infection bénigne mais contagieuse, grâce à quelques huiles essentielles.

Soin cheveux coco-gingembre

Nul besoin d’investir dans un soin de luxe pour avoir de beaux cheveux. Les soins préparés à la maison sont d’une grande efficacité, tout en étant d’une grande simplicité. Le soin gingembre-coco est un exemple de simplicité et d’efficacité pour entretenir une belle chevelure.

Nos cheveux peuvent être fragilisés par le stress, par une alimentation trop pauvre en nutriments et trop riche en toxines, par des shampoings décapants, des colorations agressives, la pollution climatiques, etc.

Faire ses propres remèdes

Vous aimez l’herboristerie et vous aimeriez avoir un ouvrage qui vous guide pas à pas de la cueillette à la préparation de remèdes variés : découvrez le magnifique ouvrage de Claudine Luu, guide pratique et complet de l’apprenti(e) herboriste.

Si l’on souhaite faire ses propres remèdes à base de plantes, il est souvent nécessaire d’être accompagné par une personne qui connaît bien les plantes, ou alors de suivre une formation en phytothérapie.

De nombreux ouvrages peuvent également nous guider pour réaliser des préparations simples ; souvent bien documentés, ils nous accompagnent pour « les premiers pas ».

« 250 remèdes naturels à faire soi-même » de Claudine Luu aux éditions Terre Vivante est un ouvrage à part : c’est une véritable « bible » pour celles et ceux qui aiment les plantes et souhaitent être autonomes dans la préparation de leurs remèdes, que ceux-ci soient simples ou élaborés.

Brosser sa peau

Savez-vous qu’il existe une manière simple et efficace d’éliminer des toxines en quantité chaque jour ? D’un simple geste, on peut éliminer des toxines. Comment ? En brossant sa peau chaque jour.

 La peau est l’un de nos émonctoires, donc un des organes permettant d’éliminer nos déchets. Dans une démarche de détoxication, il est aussi important de stimuler l’élimination des déchets par la peau.

Des huiles solaires

Préparer des huile de macération de plantes au moment du solstice d’été permet de concevoir des remèdes pleins d’énergie, dont on peut profiter toute l’année.

Traditionnellement, au solstice d’été, on récolte les « plantes de la St Jean ». C’est le moment pendant lequel les influences solaires sont les plus importantes pour certaines plantes, donc le temps pour préparer les huiles solaires (qui n’ont rien à voir avec des huiles de protection vis à vis des rayons du soleil !!!!). 

En quête d’autonomie

Vous voudriez gagner en autonomie et prendre le temps de fabriquer vos conserves, confitures, votre pain, vos yaourts, mais aussi quelques remèdes naturels, votre crème visage, et pourquoi pas, votre lessive naturelle ?

 

L’objectif principal de l’Herberie est de donner envie de se réapproprier les connaissances nécessaires pour prendre sa santé en main. Savoir se soigner avec des bons remèdes naturels va de pair avec s’alimenter sainement, ou encore prendre soin de sa peau aussi naturellement que possible.

Dans son « cahier pratique », Annejeanne Bertrand nous invite à gagner notre autonomie dans des domaines aussi variés que l’alimentation, la pharmacie naturelle, les cosmétiques, ou encore les produits d’entretien.

Gourmandises aux fleurs de sureau

Connaissez vous le doux parfum des fleurs de sureau ? En plus de leurs propriétés médicinales, les fleurs de sureau amènent en cuisine leur goût si particulier, que l’on peut apprécier de bien des façons.

On dit que la présence d’un sureau à proximité d’une maison la protège des mauvaises énergies. Cet arbuste est aussi associé aux fées et aux déesses féminines. Dans certaines régions, le sureau était également le protecteur des enfants : un arbuste était planté à la naissance de celui qu’il devait protéger toute sa vie (Anny Schneider, Arbres et arbustes thérapeutiques).

Force et confiance

Les personnes engagées dans des projets ambitieux sont parfois confrontées au stress intense de savoir si elles parviendront à mener ces projets à bien, malgré leurs compétences et leur motivation.

Quand la tâche semble trop difficile à accomplir, que l’on traverse une « crise » de confiance en soi, ou juste un moment de fatigue, la fleur de l’orme – Elm en anglais- peut aider à relativiser sa responsabilité et à trouver de l’énergie.

Edward Bach décrit le remède ainsi : « Par moments, il peut y avoir des périodes de dépression où l’on ressent que la tâche à entreprendre est trop difficile et en deçà des possibilités d’un être humain ».

Jardins de santé

Savez-vous que vous pouvez faire pousser votre pharmacie familiale dans un coin de jardin ou de balcon ? Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de place pour cultiver quelques plantes essentielles.

Avoir ses plantes de soin à portée de la main, pour fabriquer une tisane, un sirop, une macération solaire, est accessible à tous. Dans les campagnes, on cultivait traditionnellement les « simples médicinales » dans son jardin. Il est aisé de se réapproprier cette «pharmacie à cultiver », avec ou sans jardin.