Jeunes pousses et énergie vitale

Vous connaissez probablement les bienfaits des graines germées, ces graines que l’on fait germer dans l’obscurité et dans une atmosphère humide avant de les ajouter à nos salades ou autres plats. Connaissez vous les bienfaits des jeunes pousses, qui dépassent le stade de la germination, et possèdent de vraies (petites) feuilles ?

Les graines germées et les jeunes poussent sont des « super aliments », des concentrés de substances nutritives et d’énergie vitale.

Se nourrir de nature

Nous n’avons en général pas conscience de l’abondance de nourriture que la nature nous offre. Et pourtant, l’abondance est autour de nous. Certaines plantes sauvages nous offrent de nouvelles saveurs, qui s’accompagnent d’indéniables qualités nutritives et énergétiques. Comment reconnaître ces plantes sauvages alors qu’elles ne sont encore qu’à l’état de jeunes feuilles ?

A l’aide de bons ouvrages sur les plantes sauvages, il est en général assez facile d’identifier celles qui poussent autour de chez nous. Il devient nettement moins aisé d’identifier les jeunes pousses pleines de vitalité quand elles ne présentent encore que leurs feuilles. Ce sont en effet souvent les fleurs qui nous aident à l’identification, ou les feuilles bien développées. Identifier les jeunes pousses, les jeunes feuilles, nous permet de nous nourrir de nature et d’ajouter une belle part de créativité dans la cuisine !

Maquillage en cuisine

Comment faire du maquillage pour enfants complètement naturel ? Est-il possible de fabriquer du maquillage à partir d’ingrédients de la cuisine ? Quand cacao et curcuma se marient pour colorer les visages…

Au moment de se déguiser et de maquiller les enfants, il n’est parfois pas facile de trouver du maquillage exempt de toxicité. Voici quelques idées de maquillage très imparfait, à préparer avec les enfants, dans la cuisine. Place à la créativité !

Une petite tisane ?

La petite tisane peut nous faire penser à celles de nos grand-mères. On lui préfère souvent un café ou un thé. Et pourtant, si la tisane est le premier remède à préparer en cas de refroidissement ou de fatigue hépatique, elle a aussi une place de choix dans la variété des boissons chaudes, notamment parce qu’elle se renouvelle sans cesse, qu’elle est souvent belle à regarder et bonne à boire, et parce qu’elle nous permet d’être en pleine forme !

Petit voyage autour de la tisane…

Des plantes qui soignent, toute l’année

Se soigner toute l’année avec des plantes de saison, préparer des remèdes adaptés aux besoins du moment : si vous en rêvez et que vous ne savez pas comment trouver les bons remèdes à préparer au bon moment, un « calendrier aux plantes » devrait vous aider.

Pratiquement tous les bons livres sur les plantes médicinales proposent des calendriers de cueillette et de préparation de remèdes. Ceux-ci nous apprennent quelles plantes cueillir, à quelle saison, pour fabriquer quels types de remèdes.

Un spray pour la gorge

Dès leur apparition, les maux de gorge peuvent être soulagés par des produits naturels. Il est possible de préparer soi-même un spray pour la gorge avec des plantes du jardin, et quelques autres trésors.

 

Rien de tel qu’un spray prêt à l’emploi pour soulager les petits maux de gorge. Irritations, inflammations, l’emploi des plantes permet aux maux de gorge de s’apaiser rapidement, et souvent d’éviter une aggravation.

Vos pommades et vos baumes

Si fabriquer vos propres pommades ou baumes peut vous paraître inaccessible, c’est peut-être parce que les industries cosmétiques ou pharmaceutiques nous mis cette idée d’inaccessibilité en tête. Pourtant, fabriquer ses propres remèdes, notamment ceux qui s’appliquent sur la peau, est aujourd’hui à la portée de tous.

Fabriquer ses propres remèdes nous met sur le chemin de l’autonomie. Fabriquer ses propres remèdes nous permet non seulement de savoir ce que nous utilisons pour nous soigner, de connaître la composition des produits de soin, mais aussi d’utiliser des produits plein d’amour. Quand on fabrique des remèdes pour soi et pour sa famille, l’amour est un ingrédient incontournable ! Et ça change tout !

Un mandala au jardin

Rien de tel que de cultiver des médicinales dans son jardin pour pouvoir se soigner en toute autonomie. Mais comment les cultiver pour que l’ensemble s’harmonise au mieux avec la nature environnante ? Comment ce jardin de plantes soignantes peut-il véritablement devenir un jardin de bien-être ?

Pour dessiner son jardin de plantes médicinales en totale harmonie avec les lois de la nature, François Renouf de Boyrie invite à redécouvrir l’aspect universel du mandala, et à créer un jardin mandala de plantes médicinales dans le livre « Créer son jardin Mandala – Les plantes médicinales » (Editions Dangles).

 

Se réapproprier les savoirs ancestraux.

Les femmes sont les gardiennes des savoirs sur les plantes médicinales et la fabrication de remèdes et autres produits de soin. Si ces connaissances, bien vivantes dans d’autres pays, ont chez nous été un peu oubliées, elles reprennent progressivement vie aujourd’hui. Chaque femme peut fabriquer ses propres produits de santé et de beauté.

Sur toute la planète, les femmes fabriquent des préparations pour soigner et pour embellir. De tout temps, les femmes ont su reconnaître les plantes qui soignent et les utiliser avec sagesse. Dans notre société occidentale, la transmission de ce savoir s’est interrompue avec l’avènement de la chimie et de l’industrialisation. Ce ne sont plus les femmes qui soignent leurs proches ; ce ne sont plus les femmes qui fabriquent leurs produits de beauté. On s’en remet aux médecins, aux pharmaciens, ou aux industriels de la cosmétique. Une forme de magie s’est perdue avec cette évolution des habitudes. On a aussi distendu le lien avec la nature et avec notre nature profonde.