Le printemps du foie

Printemps rime avec mouvement. Après l’hiver, il est temps de (re)mettre le corps en mouvement, de faire circuler l’énergie, évacuer les toxines…Printemps rime avec vent. Le vent qui exacerbe les émotions, qui les fait monter en surface, qui fait le vide, qui nettoie…..Printemps rime avec déploiement. Toute l’énergie de la vie se manifeste dans la nature.

Le vent et les énergies du printemps sont mouvement et participe au déploiement de la Vie.

En médecine traditionnelle chinoise, le printemps est associé aux organes foie et vésicule biliaire.

Ma bible du ventre

Quant le ventre va bien, tout va bien ? C’est en grande partie vrai, tant le bien-être émotionnel est lié au bien-être physique de cette partie centrale de notre corps. Alimentation inappropriée, substances toxiques, stress chronique, déséquilibre émotionnels influent sur le fonctionnement de la digestion.

Comme l’écrivent Danièle Festy et le Dr Pierre Nys dans « Ma bible du ventre », dont il est question dans le dernier article, « vous pouvez « aller très bien » sur un plan biologique, mais moyen sur un plan clinique ».

Les deux auteurs passent en revue les principaux symptômes et les origines d’une mauvaise digestion. Ils proposent des solutions simples et de bon sens pour améliorer le fonctionnement du système digestif, et invitent à respecter notre corps.

Quand le ventre va bien

« Comment allez-vous ? », cette question que nous nous posons mutuellement chaque jour viendrait d’une question plus précise et relative à la bonne santé du ventre « comment allez-vous à la selle ? ». Que cette origine soit historiquement vraie ou non, elle souligne l’importance du ventre, et la bonne digestion, sur notre santé globale.

La digestion est centrale dans notre corps (au sens propre et au sens figuré !). Elle fournit l’énergie nécessaire à la vie. Si elle va bien, on dit que tout va bien. Si elle est défaillante, elle affecte de manière plus ou moins importante notre santé physique, mais aussi notre santé émotionnelle, voire notre santé mentale…et peut-être la qualité de la relation à notre environnement.

Soigner le diabète

Soigner le diabète ? Tout le monde sait que ce n’est pas possible. Si jamais vous en doutez, de nombreux professionnels de santé vous expliqueront qu’une personne atteinte de diabète doit prendre des médicaments à vie. Et pourtant… si le diabète était curable ?

Des personnes ont guéri du diabète de type 2, en suivant une méthode très simple et en modifiant leurs habitudes de vie. Si l’objectif de cette méthode permet de sortir du diabète, d’améliorer sa vie quotidienne et d’améliorer sa vie future, cela vaut certainement la peine de s’y intéresser de près.

Le jeûne en pratique

Vous avez peut-être entendu parler du jeûne et de ses bienfaits et vous souhaitez essayer de jeûner quelques heures ou quelques jours. Mais comment faire en pratique ? Peut-on jeûner sans être accompagné(e) ?

Parmi les nombreux ouvrages de qualité sur le jeûne, vous devriez apprécier « Le guide pratique du jeûne : Santé, détox, bien-être, prévention.» de Lionel Coudron (avec de belles illustrations, aux éditions Terre Vivante).

Lionel Coudron est un médecin qui s’intéresse de près aux médecines alternatives, et tout particulièrement aux effets du yoga sur la santé. Il propose un livre plein d’informations pratiques sur le jeûne, et riches en témoignages.

Le jeûne comme thérapie ?

Pourquoi jeûner ? Pourquoi se priver de nourriture pendant quelques heures ou quelques jours ? Quels peuvent être les intérêts de ne pas manger ? Le jeûne pourrait-il être une thérapie ? Et si l’on jeûnait pour se soigner ?

« Le jeûne, une nouvelle thérapie ?» est le titre du remarquable ouvrage de Thierry de Lestrade. Que vous ne sachiez rien sur le jeûne ou que vous connaissiez déjà le sujet, ce livre vous emmène dans une histoire passionnante du jeûne entre Etats-Unis et Russie, entre résultats impressionnants et pressions des opposants à cette pratique.

Se nourrir de nature

Nous n’avons en général pas conscience de l’abondance de nourriture que la nature nous offre. Et pourtant, l’abondance est autour de nous. Certaines plantes sauvages nous offrent de nouvelles saveurs, qui s’accompagnent d’indéniables qualités nutritives et énergétiques. Comment reconnaître ces plantes sauvages alors qu’elles ne sont encore qu’à l’état de jeunes feuilles ?

A l’aide de bons ouvrages sur les plantes sauvages, il est en général assez facile d’identifier celles qui poussent autour de chez nous. Il devient nettement moins aisé d’identifier les jeunes pousses pleines de vitalité quand elles ne présentent encore que leurs feuilles. Ce sont en effet souvent les fleurs qui nous aident à l’identification, ou les feuilles bien développées. Identifier les jeunes pousses, les jeunes feuilles, nous permet de nous nourrir de nature et d’ajouter une belle part de créativité dans la cuisine !

Layering, beauté à la japonaise

Avez-vous envie de simplifier votre rituel de soin beauté ? Voici un livre qui invite à prendre soin de sa peau et de ses cheveux de manière simple, tout en s’offrant un moment privilégié.

Le livre « Layering, secret de beauté des Japonaises » de Elodie-Joy Jaubert (éditions La Plage) est un vrai compagnon de beauté.

Le régime cétogène en pratique

Le régime cétogène est considéré comme la meilleure alimentation à adopter pour accompagner les traitements anti-cancéreux. En quoi consiste-t-il ? Quels aliments choisir ? Peut-on se passer de glucides ? Comment préparer des repas savoureux ?

Le régime cétogène paraît être le régime le plus adapté pour affaiblir les cellules cancéreuses. Celles-ci ont besoin de grandes quantités de sucre pour fabriquer leur énergie. Le régime cétogène les prive de sucre et favorise les cellules saines.

Cancer : que manger ?

Quelle alimentation privilégier quand on a un cancer ? Quelle alimentation privilégier pour éviter d’avoir un cancer ou une récidive ? Les médecins sont souvent impuissants quand il s’agit de conseiller que mettre dans les assiettes. L’alimentation est pourtant la première médecine…

« Ce que nous mangeons peut notamment agir bien au delà de l’approvisionnement énergétique de la tumeur : dans certains cas cela peut l’aider à proliférer, dans d’autres ralentir sa croissance, dans d’autres enfin aller jusqu’à lui nuire » (Kämmerer, Schlatterer & Knoll). Il apparaît de plus en plus évident que l’absence de sucre est néfaste aux cellules cancéreuses.