Le jeûne en pratique

Vous avez peut-être entendu parler du jeûne et de ses bienfaits et vous souhaitez essayer de jeûner quelques heures ou quelques jours. Mais comment faire en pratique ? Peut-on jeûner sans être accompagné(e) ?

Parmi les nombreux ouvrages de qualité sur le jeûne, vous devriez apprécier « Le guide pratique du jeûne : Santé, détox, bien-être, prévention.» de Lionel Coudron (avec de belles illustrations, aux éditions Terre Vivante).

Lionel Coudron est un médecin qui s’intéresse de près aux médecines alternatives, et tout particulièrement aux effets du yoga sur la santé. Il propose un livre plein d’informations pratiques sur le jeûne, et riches en témoignages.

  • Qu’est ce que le jeûne ?

Lionel Coudron rappelle que le jeûne « est tout simplement l’arrêt de toute prise alimentaire, avec ou sans eau. Sur un plan physiologique, le jeûne commence dès la 10e-12e heure sans alimentation. Toutefois, de manière plus usuelle, on parle de jeûne lorsque l’arrêt de prise alimentaire s’étend au delà de une journée, tout en maintenant un apport hydrique (en eau) suffisant».

Il existe de nombreuses idées reçues sur le jeûne, que l’auteur explore, tout en soulignant que le corps est programmé pour la privation : faut-il absolument faire 3 repas par jour ? est-ce que je jeûne affaiblit ? le jeûne est-il vraiment réservé à la pratique spirituelle ? le jeûne guérit-il tout ?

  • Variations autour du jeûne

Il existe différentes manières de jeûner, qui permettent de mettre son système digestif au repos pendant quelques temps. La base commune est la limite de « 450 kcal consommées par 24 heures ». Ce faible apport calorique permet à l’organisme de passer doucement en « cétose » (lire régime cétogène et jeûne & thérapie). Pendant la cétose l’organisme produit lui-même l’énergie qui lui est nécessaire à partir des graisses.

Il est ainsi possible de consommer uniquement de l’eau, ou bien d’ajouter quelques tisanes, un bouillon, voire même de consommer une soupe de légumes pauvres en glucides. Cette possibilité de prendre une soupe légère est proposée dans la clinique Büchinger. Elle permet de rendre le jeûne plus facile, à la fois en consommant quelque chose et en partageant son « repas » avec les autres personnes.

  • Le nettoyage

Lionel Coudron explique comment l’organisme fabrique de l’énergie en l’absence d’alimentation, ce qui se passe lors d’un jeûne avec l’insuline, la sérotonine ou la leptine, mais aussi comment les facteurs de croissance et d’inflammation diminuent pendant un jeûne. Le Dr Coudron fait même l’hypothèse que le grignotage trop fréquent, en favorisant une sécrétion constante de facteurs de croissance (tels que l’IGF-1) pourrait contribuer au développement des cellules cancéreuses.

L’aspect régénérant du jeûne est souligné : « il opère un véritable nettoyage au sein même des tissus qui se débarrassent des cellules ne répondant pas aux meilleurs critères. Par la pression sélective, seules les bonnes cellules vont rester ». L’organisme met en route les processus permettant d’éliminer efficacement les toxines, notamment en accentuant le travail du foie.

  • Pourquoi jeûner ?

Dans son ouvrage, Lionel Coudron parle à la fois du jeûne pour le bien-être et du jeûne pour se soigner. Dans tous les cas, l’objectif est de se sentir mieux. On apprend énormément sur soi quand on jeûne : l’importance des repas dans nos vies, l’implication des émotions dans notre manière de nous nourrir, la frustration de l’absence de stimulation des papilles, mais aussi le temps qui devient élastique quand on ne fait plus ni les courses, ni la préparation des repas, une certaine légèreté et une forme de confiance en la vie. En effet, on se rend rapidement compte que l’on peut ne pas manger pendant plusieurs jours, et se sentir très bien. C’est comme si l’on se délestait du besoin de trouver de la nourriture tous les jours.

Côté thérapeutique, le Dr Coudron insiste sur les effets bénéfiques du jeûne sur certaines pathologies : il donne l’exemple de maladies inflammatoires (respiratoires comme l’asthme), rhumatismales (arthrite, arthrose, polyarthrite), métaboliques (diabète, hypertension), dégénératives (Alzheimer, Parkinson) ou encore du cancer. Le jeûne est en effet aujourd’hui bien connu pour soutenir les effets des traitements anticancéreux et pour fragiliser directement les cellules cancéreuses.

L’auteur propose ses conseils de médecin familier du jeûne. Il précise quels examens et quel bilan sanguin effectuer, quel suivi médical avoir pour un jeûne thérapeutique, quels sont les inconvénients, mais aussi les contre-indications du jeûne.

  • Comment jeûner ?

En pratique, comment faire ? Par quoi commencer ? Combien de temps jeûner ?plantes pour tisane

Selon Lionel Coudron, on peut jeûner avec une grande liberté : sur un WE, une semaine, deux semaines, ou de manière intermittente, il suffit de s’adapter aux envies et aux limites de chacun.

Il précise comment on sent habituellement les premiers, deuxièmes, troisièmes ou septièmes jours de jeûne. Le jeûne pour accompagner une chimiothérapie est aussi abordé.

Spécialiste de nutrition, et formateur de professeur de yoga, Lionel Coudron parsème son ouvrage de conseils pour accompagner le jeûne : sels minéraux, visualisation, méditation, salutations au soleil, respirations, postures spécifiques pour faciliter la détoxication, etc. Il répond également à des questions diverses à propos du jeûne (tabac et jeûne, jeûne et cellulite, jeûne et travail de nuit).

Ces conseils de bon sens permettent de se rendre compte que l’on peut faire l’expérience du jeûne en toute sécurité, en respectant certaines précautions.

 

Une courte interview de Lionel Coudron à lire sur le site des éditions Terre Vivante.

On en parle aussi sur le blog Apprentie yogini.

A lire :

Ecrit par le Dr Lionel Coudron, spécialiste du jeûne, cet ouvrage explique le jeûne et démonte les préjugés qui l’entourent. Il permet d’accompagner au quotidien ceux qui souhaitent jeûner, pour des raisons de bien-être ou thérapeutiques.

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.