Soigner le diabète

Soigner le diabète ? Tout le monde sait que ce n’est pas possible. Si jamais vous en doutez, de nombreux professionnels de santé vous expliqueront qu’une personne atteinte de diabète doit prendre des médicaments à vie. Et pourtant… si le diabète était curable ?

Des personnes ont guéri du diabète de type 2, en suivant une méthode très simple et en modifiant leurs habitudes de vie. Si l’objectif de cette méthode permet de sortir du diabète, d’améliorer sa vie quotidienne et d’améliorer sa vie future, cela vaut certainement la peine de s’y intéresser de près.

  • La maladie du sucre

Le diabète est une maladie liée à notre mode de vie. A notre manière de bouger, et à notre manière de nous nourrir. C’est une maladie qui se répand sur la planète à une vitesse folle. Elle est essentiellement liée à l’évolution des habitudes alimentaires, à la consommation croissante de produits sucrés (aliments sucrés, boissons sucrées, aliments industriels contenant des sucres cachés, etc.).

Il existe différentes formes de diabète. Parmi les diabètes sucrés (liés à des modifications de fonctionnement de l’insuline), on parle de :

– diabète de type 1 ou diabète insulino-dépendant quand les cellules qui sécrètent l’insuline sont détruites, et qu’il est donc nécessaire d’apporter quotidiennement de l’insuline.

– diabète de type 2 ou diabète non-insulino-dépendant, quand l’insuline sécrétée par le pancréas ne parvient plus à faire diminuer le taux de glucose dans le sang

– diabète gestationnel, diminution de la sensibilité à l’insuline qui apparaît pendant la grossesse, et disparaît en général en fin de grossesse.

Dans toutes les formes de diabète sucré, on trouve trop de sucre dans le sang. L’insuline, hormone sécrétée par le pancréas pour diminuer ce taux de sucre, est soit absente (diabète de type 1), soit inefficace (diabète de type 2).

Dans cet article, il est question du diabète de type 2.

  • Trop de sucre dans le sang ? Et alors ?

Dans son livre « 8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments: Perdez du poids et et vivez plus longtemps avec le nouveau régime antidiabète », le Dr Michael Mosley explique : « Une mauvais alimentation et un mode de vie sédentaire peuvent, au fil des années, engendrer ce qu’on appelle une « résistance à l’insuline ». Autrement dit, votre organisme devient de moins en moins sensible à l’insuline ».

Que se passe-t-il quand on mange trop souvent trop de sucre ?

Quand on consomme trop de sucres rapides (pâtisseries, sucreries, sodas et autres boissons sucrées,…) et trop de glucides de type pain blanc, pâtes, pommes de terre ou encore céréales du petit déjeuner, notre pancréas sécrète souvent de l’insuline.

By: Ryan Mcdonald

L’insuline est une hormone chargée de répartir le sucre (glucose) vers les cellules du foie, des muscles et vers les cellules adipeuses.

Plus la consommation de sucre est importante, plus les cellules graisseuses grossissent. Plus la consommation de sucre est importante, plus les cellules des muscles et du foie deviennent résistantes à l’insuline. Le foie devient « gras » (pensez aux foies des oies), et l’insuline ne parvient plus à diminuer le taux de sucre sanguin (la glycémie).

Mais aussi…plus la consommation de sucre est importante, plus l’envie de consommer de sucre se manifeste. Manger sucré devient une addiction (et l’addition est…salée !).

Les conséquences de l’hyperglycémie chronique sont diverses, et lourdes de conséquences à long terme. L’organisme se maintient dans un état inflammatoire, les vaisseaux sanguins (surtout les plus petits) se laissent envahir par l’excès de glucose. Ainsi, hypertension, infarctus du myocarde, gangrène des extrémités, accident vasculaire cérébral, troubles oculaires (voire cécité), démence, impuissance, insuffisance rénale, infections à répétition sont des exemples de conséquences de l’excès chronique de sucre dans le sang.

De l’avis du Dr Unwin – cité dans « 8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments: Perdez du poids et et vivez plus longtemps avec le nouveau régime antidiabète» : « Le sucre devient presque un poison. Il est donc évident qu’il faut diminuer, non seulement le sucre, mais aussi les aliments qui se transforment rapidement en sucre dès que vous les absorbez ».

 

  • L’étude de Newcastle

Dans l’avant-propos de « 8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments: Perdez du poids et et vivez plus longtemps avec le nouveau régime antidiabète », le Dr Roy Taylor (Université de Newcastle) raconte sa surprise en apprenant qu’après une chirurgie bariatrique (mise en place d’un anneau gastrique pour restreindre l’absorption des aliments) chez des patients obèses et diabétiques, la glycémie revenait à un taux normal quelques jours après l’opération, et les patients pouvaient arrêter leur traitement médicamenteux.

Il a alors testé l’hypothèse que la réduction des apports caloriques peut favoriser un retour à la normale de la glycémie.

Lui et son équipe, au cours d’études successives, ont mis en évidence le fait qu’il est possible, en réduisant les apports caloriques et en adoptant une alimentation saine, de perdre du poids rapidement, de retrouver une glycémie normale, de retrouver un bon fonctionnement du foie (qui perd la graisse excédentaire)….et surtout DE SE PASSER DE MEDICAMENTS !!!!

Attention : Les personnes qui prennent des antihypertenseurs et/ou des médicaments hypoglycémiants doivent discuter de ce régime avec leur médecin pour éviter une diminution trop importante de la pression artérielle et/ou de la glycémie.

 

  • 8 semaines pour guérir du diabète

La méthode, expliquée par le Dr Michael Mosley dans son ouvrage « 8 semaines pour en finir avec le diabète » découle du bon sens.

– La réduction de l’apport calorique en se nourrissant d’aliments sains est l’élément principal : « un régime sain, savoureux, et pauvre en glucides».

– La méthode comporte – bien évidemment, de l’activité physique, indispensable et complémentaire.

– Enfin, apaiser le mental aide à diminuer la résistance à l’insuline…et l’envie de manger du sucre.

Le manque de sommeil contribue à la résistance à l’insuline. Le stress contribue également à la résistance à la l’insuline. Un choc émotionnel peut contribuer à la l’hyperglycémie. Clamer le stress est donc fondamental.

  • 800 calories par jour

Le programme consiste à manger l’équivalent 800 calories par jour pendant 8 semaines. « La clé de ce régime, c’est que chaque bouchée avalée vous profite au maximum et contribue à vous rassasier suffisamment (…) Cela vous permettra d’être satisfait avec des portions plus petites et de ne plus être obsédé par la nourriture en ayant faim tout le temps ».

Si l’auteur indique qu’il est possible de contrôler le nombre de calories quotidiennes en utilisant un mélange de substituts de repas avec des légumes, il souligne qu’il est beaucoup plus intéressant, notamment pour adopter à terme un mode de vie sain, de se préparer des repas basé sur le régime méditerranéen.

Le Dy Mosley propose une liste des aliments à privilégier et des aliments à oublier, ainsi que des recettes de « petit déjeuner, brun, déjeuner et dîner » (des « crevettes aux spaghettis de courgettes » aux « boulettes épicées à la dinde et aux abricots », en passant par les « gaufres zéro glucide »). Le nombre de calories est indiqué pour chaque recette.

Quatre semaines de menus sont également proposées, afin de trouver l’inspiration pour une nouvelle alimentation.

  • Efforts cours mais intenses

L’auteur parle également des bienfaits des entrainements physiques courts et intenses pour diminuer la résistance à l’insuline (pour que l’insuline soit plus efficace), de l’importance de se ménager des moments debout au cours des journées de travail en position assise. Il propose un programme de plusieurs semaines pour les néophytes.

  • Calmer son intérieur

Si le manque de sommeil contribue à la résistance à l’insuline, si le stress contribue à la fois à l’insomnie et à la résistance à l’insuline, le lien entre stress et alimentation, voire entre stress et diabète, devient évident. L’auteur donne des pistes pour apaiser le mental (et le corps) durablement.

Vous trouverez également dans le livre de nombreuses astuces (ex. « il est quasiment impossible de penser au goût du chocolat quand on mâche du chewing-gum »), questionnaires, qui sont comme des indicateurs sur votre chemin. Comme le relève une des témoins, il s’agit de sortir de sa « prison alimentaire » et de gagner une saine liberté.

Le livre est riche de témoignages de personnes diabétiques, souvent en surpoids, qui font part de la facilité de l’expérience et du bonheur de se sentir de nouveau en forme ..et surtout en bonne santé.

« Si vous souffrez d’un diabète de type 2 et souhaitez retrouver la santé, ce livre est fait pour vous. Si vous avez des proches qui souffrent de cette maladie, faites le circuler. En ce début de XXIème siècle, nous devons tous lutter contre un phénomène nouveau dans nos sociétés : pour la première fois en 200000 ans d’évolution humaine, nous devons apprendre à éviter les effets destructeurs d’un excès de nourriture ». Roy Taylor.

 

Pour tout savoir : pourquoi ? comment faire ? réponses aux questions pratiques & astuces

A MÉTHODE RÉVOLUTIONNAIRE POUR SE DÉBARRASSER DU DIABÈTE ARRIVE ENFIN EN FRANCE !

Le diabète, une maladie incurable ? Il est temps d’oublier toutes ces idées reçues ! Découvrez une approche inédite et dont l’efficacité est prouvée pour perdre du poids et réduire son taux de glucose dans le sang. Plus de 3,5 millions de Français sont atteints de diabète de type 2. Le surpoids, la mauvaise alimentation et la sédentarité sont la principale source de cette épidémie.
Dans ce livre d’actualité, le Dr Mosley nous explique pourquoi nous accumulons dangereusement de la graisse abdominale et nous montre comment l’éliminer rapidement.

UNE MÉTHODE INÉDITE QUI S’ADRESSE À :

– Ceux avec un risque d’hyperglycémie chronique

– Ceux qui veulent se débarrasser de leur diabète de type 2 et arrêter les médicaments

– Ceux qui veulent perdre du poids et rester en bonne santé

AU PROGRAMME :

– Un plan détaillé sur 8 semaines
– 4 semaines de menus
– 50 recettes antidiabète

« Ce livre repose sur les dernières études scientifiques entremêlées d’histoires émouvantes… Il permet de mieux comprendre le plus grand problème de santé de notre époque. »

Professeur Roy Taylor de l’Université de Newcastle

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.