Une semaine pour le foie

L’arrivée du printemps donne une fougueuse envie de faire le ménage. Notre maison a besoin de s’alléger. Et notre maison intérieure ? Notre corps peut aussi nous envoyer quelques signes indiquant qu’il a besoin de se nettoyer. Pourquoi ne pas prendre une semaine pour le foie, pour alléger le travail de cet organe si important à une bonne digestion et à une bonne santé ?

Le printemps est un moment parfait pour faciliter le travail du système digestif et du foie en particulier, et pour l’aider à faire la transition entre deux saisons – pour nous aider à faire la transition entre les énergies de l’hiver et celles du printemps.

Pour que cette transition nous soit facile, pourquoi ne pas consacrer juste une semaine au bien-être de notre foie ?

  • Mais que fait notre foie ?

Notre foie intervient dans plusieurs centaines de fonctions vitales. En quelques mots,

– il permet l’élimination des déchets (physiologiques, toxiques, médicaments, etc.) : il assure l’excrétion et la détoxication- 

– il fabrique la bile qui est stockée dans la vésicule biliaire (et est déversée dans le duodénum pour digérer les lipides). Il permet la digestion et le stockage des graisses (lipides).

– Il permet la digestion et l’absorption des protéines et des glucides

– il contribue au stockage et à la transformation de certaines vitamines

– il influencerait également notre comportement alimentaire…

Le foie est si vital qu’il est fondamental de bien le soigner

 

  • Une semaine

Une semaine est une durée sur laquelle il semble possible, voire même facile, de se consacrer « à son foie ».

Il ne s’agit que quelques jours, qui n’impliquent aucun grand changement dans son quotidien. Pas besoin de se priver d’aliments lourds pour le foie pendant longtemps, mais seulement pour quelques jours. Alors, comment s’y prendre ?

  • Dans l’assiette : niveau 1

C’est bien connu : « l’alimentation est notre première médecine ». Pour alléger le travail de notre foie en ce début de printemps, la première étape consiste à choisir des mets composés d’aliments faciles à digérer. Et, bien évidemment, d’oublier les aliments difficiles à digérer. On place ceux-ci à l’abri des regards afin de ne pas être (trop) tenté.

Quelques exemples d’aliments pour bien se nourrir pendant cette semaine pour le foie. Bien évidemment, choisissez des aliments cultivés sans pesticides :

– Les légumes, à volonté, surtout consommés crus

– Les fruits, à volonté, et les purées de fruits

– Les légumineuses (lentilles, haricots, etc.)

– Les céréales (riz, épeautre, avoine, quinoa, blé…)

– Les fruits secs (noisettes, amandes, etc.)

– Les graines (germées ou non)

– Les œufs

– Les poissons et les viandes blanches (poulet, dinde, etc.)

– Le pain (surtout complet), les biscottes ou galettes de céréales

– Les bonnes huiles végétales (1ere pression à froid)

– De l’eau, du thé, des jus de légumes et de fruits, des tisanes (à volonté), des boissons à base de céréales (riz, avoine, soja, etc.)

– Du miel, quelques confitures peu sucrées

Tisane

Quelques exemples d’aliments à oublier pendant cette semaine :

– La viande (non blanche) et la charcuterie

– Le chocolat et les sucreries

– Les viennoiseries et les pâtisseries

– L’alcool (dont le vin !)

– Les sodas

– Les aliments des fast-foods

– Les aliments frits

– Les plats tout préparés

– Les sucreries

– Les plats en sauce

– Le café (c’est seulement pour une semaine…)

– Le fromage, la crème fraîche

– Les substances toxiques

Ce ne sont que quelques exemples. Ne gardez que ce qui vous semble sain et facile à digérer.

 

Dans tous les cas,

mangez de manière modérée,

préparez vos repas avec amour,

sortez prendre l’air,

allez parler aux arbres,

faites du sport,

pratiquez le yoga,

privilégiez les activités qui vous rendent heureux

 

  • Dans l’assiette : niveau 2

Pour faciliter encore plus le travail de notre système digestif, et de notre foie en particulier, consommez sans modération des aliments qui protégent et régénèrent le foie. En voici quelques exemples :

– Le pissenlit : c’est la salade de printemps par excellence. On cueille nos feuilles de pissenlit dans des endroits non pollués, et on les ajoute à notre salade.

– L’artichaut est connu pour protéger le foie. On peut même garder son eau de cuisson et la consommer en tisane avec quelques feuilles de menthe fraîche.

– Le curcuma s’utilise en cuisine pour parfumer nos mets, mais pas seulement. Il a des propriétés anti-oxydantes, il stimule et protège le foie.

– Le radis (noir surtout, rose également) stimule le foie et la vésicule biliaire

– La betterave, surtout crue, contribue au bon fonctionnement du foie

– N’oubliez pas l’ortie, à cuire et cuisinez en tarte, en soupe, ou autres chaussons, et gardez précieusement l’eau de cuisson pour faire une tisane.

  • A côté de l’assiette : niveau 3

En plus des plantes stimulant le fois que vous pouvez consommez lors des repas, vous pouvez régénérer votre foie en consommant des médicinales bien connues. En voici quelques exemples :

– Le chrysantellum possède de multiples vertus médicinales, notamment celle de stimuler le fonctionnement du foie. On la trouve sous forme de poudre dans des gélules, sous forme d’extraits liquides, en teinture-mère à diluer dans l’eau, ou encore en plantes sèches à préparer en décoction.

– Le desmodium fait des miracles sur la fonction hépatique. On la trouve sous différentes formes, notamment en plante sèche pour préparer des décoctions, ou encore en gélules.

– La gentiane (à ne pas confondre avec le vératre, toxique) tonifie le foie et la vésicule biliaire. On prépare une décoction de racines séchées ou des extraits prêts à l’emploi.

– Le chardon-marie est une plante qui protège le foie et favorise sa reconstruction. Elle facilite également l’évacuation de la vésicule biliaire. C’est une plante majeure pour prendre soin de son foie.

– Le pissenlit et le radis noir existent en extraits fluides, ou en gélules.

La plupart des médicinales agissant sur le foie présentent une certaine amertume (voire une amertume certaine). Il est donc intéressant de les mélanger à des plantes qui adoucissent cette amertume ou qui la masquent (telles que la menthe poivrée).

Attention, certaines plantes peuvent s’avérer toxiques : c’est le cas de la germandrée petit-chêne, lorsqu’elle est consommée au long cours.

 

  • Les huiles essentielles : niveau 4

Les huiles essentielles peuvent être de formidables alliées pour stimuler et régénérer le foie et la vésicule biliaire, à condition de bien les choisir et de les utiliser avec précautions.

Parmi toutes les huiles essentielles ayant un effet stimulant sur le foie et la vésicule biliaire, voici quelques-unes de mes préférées :

– L’essence de citron (délicieuse dans une cuillère à café de miel)

– L’huile essentielle de menthe poivrée

– L’huile essentielle de romarin à verbénone

– L’huile essentielle de basilic

Pour un effet plus intense :

– Huile essentielle de graines de carotte,

– Huile essentielle de lédon du Groenland

– Huile essentielle de livèche

Trois gouttes d’huile(s) essentielle(s) (une seule ou un mélange d’huiles essentielles), à diluer dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, ou sur un comprimé neutre, voire sur une cuillère à café de miel, de deux à trois fois par jour.

 

  • Et ensuite ?

La stimulation du foie a des répercussions sur tout le système digestif, et par conséquent a également des effets sur nos émotions. Quand le foie fonctionne bien, l’intestin fonctionne mieux. Nous nous sentons plus légers et pleins d’énergie.

Si cette semaine pour le foie vous fait du bien, peut-être aurez-vous envie de poursuivre par un « mois pour le foie ». Ou tout simplement changerez-vous un peu vos habitudes en privilégiant les aliments qui tonifient le système digestif.

Prêts pour cette semaine pour le foie ?

INSCRIVEZ-VOUS 

pour recevoir gratuitement le guide "Que mettre dans sa trousse d'urgence naturelle ?"

Couverture_bordure.jpg
Votre adresse ne sera jamais communiquée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.