Faites vous-même ! / Mangeons des plantes !

Sirop de radis

Le radis est une racine pleine de propriétés. Ses effets bénéfiques sur le foie sont bien connus. Le radis a également un pouvoir expectorant et antiseptique sur les bronches, dont on peut profiter en fabriquant… du sirop de radis !

Le sirop de radis est une recette traditionnelle dans notre famille. Dès que l’une ou l’un tousse pour se libérer de mucosités qui encombrent les bronches, on prend des radis roses ou du radis noir pour en faire du sirop.

  • Expectorant et stimulant hépatique

Le sirop de radis (Raphanus sativus) contient le jus du radis, riche en molécules soufrées aux vertus détoxifiantes. Ce sont ces molécules, des glucosinates, qui confèrent au radis son petit goût piquant. Celui-ci disparaît dans le sirop, adouci par sucre.

Il contient également des vitamines et minéraux, et est particulièrement riche en vitamine C. Le radis est d’ailleurs utilisé pour son action anti-scorbutique.

On l’utilise traditionnellement pour éliminer les mucosités bronchiques, et pour stimuler le foie, les deux effets étant complémentaires.

  • Faire du sirop de radis

Couper des radis roses ou du radis noir en rondelles fines, puis les recouvrir de sucre de qualité (préférer le sucre complet au sucre blanc).

Laisser le jus du radis sortir sous l’effet du sucre pendant une dizaine d’heures. Le plus simple est de préparer le sirop le soir et de le déguster le lendemain matin. 2 à 4 cuillères à café suffisent pour un effet sur les bronches.

Cueillir le sirop, et le boire sans attendre.

Le sirop est très doux, n’a pas le goût du radis, et plait en général beaucoup aux petits et aux grands.

P1040706

Merci à celle qui nous fait du sirop de radis depuis notre plus jeune âge …et merci à mon fournisseur de radis 🙂

Partager

Auteur

herberie@yahoo.fr
Herboriste. Dr Biologie et Pharmacie.